Envoi de Newsletters

Pour l’envoi des newsletters, si vous avez choisi WordPress pour la gestion du contenu, la version professionnelle de l’extension Newsletter est incluse dans l’hébergement. Elle a un grand succès avec plus de 850 000 téléchargements au 1er janvier 2014.

L’édition d’une Newsletter simple peut se faire avec l’éditeur intégré à Newsletter. Pour une composition avancée, ou pour créer un modèle réutilisable pour les newsletters suivantes, nous utilisons le logiciel professionnel Adobe Dreamweaver, qui permet de créer plus facilement et rapidement le code html de la newsletter.

Les caractéristiques de Newsletter sont détaillés sur la page de l’extension.

Aspects techniques

En pratique, lors de l’envoi d’une newsletter depuis nos serveurs tournant sous Linux Debian, nous surveillons en direct l’évolution de la file d’attente des emails sortant grâce au panneau de contrôle DTC. Ci-dessous la file d’attente des emails envoyés mais rejetés et mis en attente (courbe rouge). On voit une montée rapide à chaque début d’envoi (ou de relance), puis une descente de la courbe en quelques heures lors de renvoi d’emails. Ne reste alors les emails non livrables pour différentes raisons : mauvaises adresses, destinataires inconnus, refus de connexion, etc… La courbe verte montre le nombre d’emails entrant par minute. Des pics d’emails entrant sont visibles à chaque début d’envoi de lot d’emails. Il s’agit (le plus souvent) d’emails retournés par les serveurs destinataires avec la cause du rejet. Chaque retour en vert incrémente la file d’attente en rouge.

Croissance de la file d'attente des emails

La croissance de la pile d’email « retardés » par les serveurs destinataires est visualisée dans un graphe dans le menu « Moniteur Serveur » du logiciel DTC

Nous surveillons aussi en direct la charge du réseau sur la liaison entre le serveur et Internet (emails sortant, emails entrant).

Visualisation du trafic réseau

Lors d’un envoi, on peut observer un pic de trafic sur le réseau

Enfin (par une liaison SSH avec le logiciel PuTTY et la commande tail -F /var/log/mail.log), nous visualisons directement la progression du flot d’emails. Chaque email envoyé ou reçu ajoute plusieurs lignes dans le fichier mail.log. Ces lignes défilent sur l’écran et nous donnent une idée de la cadence d’envoi et de l’activité. Le fichier mail.log permet ensuite d’analyser en détail certaines difficultés d’envoi, de régler la cadence d’envoi et de réagir en général à tout incident de la meilleure manière.

Par exemple, pour les envois vers les email rattachés aux domaines orange.fr, wanadoo.fr, laposte.net, les serveurs recevant les emails limitent le maximum de connexions simultanées depuis l’adresse IP d’un serveur expéditeur. Aussi il faut modifier la cadence d’envoi vers ces domaines en modifiant dans Postfix des fichiers de configuration /etc/postfix/transport et /etc/postfix/master.cf. Sinon, on obtient un message d’erreur tel que : « status=deferred (delivery temporarily suspended : host smtp-in.orange.fr[80.12.242.148] refused to talk to me: 421 mwinf5c29 ME Trop de connexions, veuillez vérifier votre configuration. Too many connections, slow down. OFR004_104 [104] ».