spams liés à companeo.com

Comment recevoir des spams liés à companeo.com

En décembre 2013, je m'inscris sur companeo.com pour recevoir UNE FOIS des devis concernant l'assurance responsabilité civile professionnelle.

inscription-companeo.com

Depuis je reçois des offres commerciales NON SOLLICITEES de la part de fournisseurs sans relation avec ma demande :

Ces spams génèrent une charge inutile sur le serveur et sur le logiciel de courrier  (j'ai effacé les emails entre le 9 janvier et le 12 août 2014).

spams-recus-lies-a-companeo.com

Mettre un traceur dans l’email lors de l’inscription sur un site:

Le nom du site companeo.com a été inclus dans l'email donné lors de l'inscription.
Cela permet de tracer l'origine des emails reçus à cette adresse.
Ils sont nécessairement en relation avec cette inscription.

Pour bien "tracer": utiliser un traceur qu'une seule fois lors d'une inscription et sur un site Internet.

En conclusion :

  • Les spams reçus sont en relation avec l'email incluant les mots "companeo.com"
  • S'inscrire sur companeo.com semble générer ce flot de spams.

Le comportement de tiers à companeo.com :

S'inscrire sur companeo.com semble entraîner le risque de subir le comportement de tiers inconnus lors de l'inscription.

Companeo.com, ayant transmis cet email à des tiers dans le cadre de la demande de devis originale, ne veut pas être responsable du comportement de ces tiers :
CGU: " ... La responsabilité de Companeo ne saurait être engagée par les agissements, mauvaises informations ou malversations dont les Fournisseurs Agrées de Companeo pourraient être déclarés responsables."

Le comportement des tiers utilisant l'email collecté par companeo.com semble ne pas respecter la loi :
Directive 2002/58/CE du Parlement européen et du Conseil du 12 juillet 2002 concernant le traitement des données à caractère personnel et la protection de la vie privée dans le secteur des communications électroniques (directive vie privée et communications électroniques)
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:32002L0058
Extrait : "... Article 13 Communications non sollicitées:
1. L'utilisation de systèmes automatisés d'appel sans intervention humaine (automates d'appel), de télécopieurs ou de courrier électronique à des fins de prospection directe ne peut être autorisée que si elle vise des abonnés ayant donné leur consentement préalable
2. Nonobstant le paragraphe 1, lorsque, dans le respect de la directive 95/46/CE, une personne physique ou morale a, dans le cadre d'une vente d'un produit ou d'un service, obtenu directement de ses clients leurs coordonnées électroniques en vue d'un courrier électronique, ladite personne physique ou morale peut exploiter ces coordonnées électroniques à des fins de prospection directe pour des produits ou services analogues qu'elle-même fournit pour autant que lesdits clients se voient donner clairement et expressément la faculté de s'opposer, sans frais et de manière simple, à une telle exploitation des coordonnées électroniques lorsqu'elles sont recueillies et lors de chaque message, au cas où ils n'auraient pas refusé d'emblée une telle exploitation. ...."

1er non respect:
"... une personne physique ou morale a, dans le cadre d'une vente d'un produit ou d'un service, obtenu directement de ses clients leurs coordonnées électroniques en vue d'un courrier électronique..."
Les fournisseurs de Companeo ont obtenu INDIRECTEMENT les emails via Companeo.

2eme non respect:
"...ladite personne physique ou morale peut exploiter ces coordonnées électroniques à des fins de prospection directe pour des produits ou services analogues..."
il n'y a PAS D'ANALOGIE entre la Responsabilité Civile Professionnelle, objet de la demande, et un "Logiciel de compta", des "Tickets Restaurant" ou autres services.

Une coûteuse conséquence:
"... lesdits clients se voient donner clairement et expressément la faculté de s'opposer, sans frais et de manière simple, à une telle exploitation des coordonnées électroniques lorsqu'elles sont recueillies et lors de chaque message..."
Il faut donc se désinscrire, en général à partir d'un lien sur chaque spam reçu d'innombrables tiers à Companeo.
Chaque désinscription, si elle fonctionne, demande :
- de rechercher le lien de désinscription dans le message, de cliquer dessus,
- d'attendre que la page Internet de désinscription du site s'affiche avec la confirmation de la désinscription.
Parfois cela ne marche pas. Pire, parfois il est demandé de faire un email avec un sujet comprenant un texte spécifique.
En évaluant à 1 minute le temps moyen de désinscription par message, et dans cet exemple, on a deux ou trois messages quotidiens, cela correspond à une douzaine d'heures perdues chaque année. Sans compter la distraction occasionnée.

Companeo.com respecte-t-il ses propres CGU ?

Les CGU de Companeo indiquent clairement :
"...s'ils en font la demande, Companeo met en relation les utilisateurs avec les Fournisseurs Agréés sur les services et produits qu’ils SOUHAITENT."
Dans ce cas précis, la demande originale de devis portait sur l'Assurance Responsabilité Civile Professionnelle.
Aucune demande n'a été faite en rapport avec les tickets restaurants
, les caisses enregistreuses, les machines à affranchir ou autres services.

companeo.com-conditions-generales-utilisation

Vu sur le net: Companeo en 2011 ?